Jeunes conducteurs : soyez prudents sur les routes !

Fraîchement détenteurs du permis de conduire ou en passe de l’être, vous appréhendez naturellement les premières fois sans le moniteur à vos côtés. Voici quelques petites piqûres de rappel bien utiles, avant de prendre la route.

“C’est sur la route que ça se passe”

Cette remarque, bon nombre d’entre nous y avons droit lors des leçons d’auto-école. C’est parce que l’attention et la concentration sont indispensables pour repérer les dangers, que les moniteurs et inspecteurs la répètent en boucle. Mais une fois le permis décroché, les belles paroles sont malheureusement vite oubliées. Le maître-mot auquel s’en tenir : rester concentré !

RACRA : c’est quoi ?

Lorsqu’on apprend à dépasser, on apprend la formule RACRA : Rétroviseur-Angle mort-Clignotant-Rétroviseur-Angle-mort. Mais l’étape angle mort passe encore trop souvent à la trappe. Ce n’est toutefois pas par hasard qu’elle porte un nom si impopulaire. L’oubli des angles morts présente un danger de collision fatale :

  • à chaque changement de direction
  • en cas de dépassement
  • en manœuvre de recul
  • en cas de franchissement d’une piste cyclable

Les deux-roues étant les plus vulnérables, ils sont les plus exposés en cas de choc. C’est pourquoi il est important de regarder partout autour de soi, en gardant à l’esprit qu’on n’est pas seul sur la route et que tout le monde n’est pas en quatre-roues.

Le deuxième grand laissé-pour-compte de cette formule est le clignotant. Or, il ne sert à rien de faire tout cela si on ne l’active pas au final. Donc, à utiliser sans hésiter !

Le plus facile est encore d’adopter le principe RACRA dès les premiers temps, pour qu’il prenne sa place dans votre style de conduite.

Depuis juillet 2015, fini le kit mains libres !

Autre grand coupable sans nom de la distraction au volant, le téléphone multiplie par 3 le risque d’accidents. Autre chiffre intéressant, téléphoner en conduisant équivaudrait à avoir bu 4 bières, sur le plan de la concentration. Des chiffres alarmants et pourtant, cette mauvaise habitude a fini par s’ancrer chez la plupart des conducteurs et notamment les plus jeunes.

Le fameux kit main libre n’ayant finalement pas eu les effets positifs escomptés, les parlementaires ont légiféré contre ce dispositif le 01 juillet 2015. Depuis cette date, l’usage du kit mains libres ou de l’oreillette est strictement interdit lors de la conduite.

Cette nouvelle restriction fait suite à une augmentation de + 3,5 % du nombre de victimes sur les routes entre 2013 et 2014, d’où le coup de poing sur la table, soldé par un renforcement de la réglementation.

Pour tous les inconditionnels des iPhone, Smartphone, tablettes et autres (etc.), il vous faudra peut-être passer par la reprise de votre voiture pour un modèle, avec kit main libre intégré au tableau de bord. À défaut, comme lorsqu’on prend l’avion, il faudra passer en “mode voiture” et tout éteindre !

Pourquoi il ne faut pas “coller aux fesses” du conducteur de devant ?

Garder mes distances pour ma propre sécurité

De la même façon que 2 + 2 ne font pas 5, on ne joue pas avec les distances de sécurité. Aujourd’hui encore, près de deux tiers des conducteurs ne respectent pas les distances de sécurité. Un laps de temps de 2 secondes doit normalement vous séparer du véhicule devant vous. Pour ceux qui ont du mal à estimer les distances, le code Rousseau conseille notamment la solution suivante. Lorsque l’arrière de la voiture qui vous précède passe à hauteur d’un repère (panneau, etc.), prononcez deux fois le mot “CRO CO DILE” » à un rythme normal. Aussi idiot que cela puisse paraître, il peut sauver des vies...

Du respect pour les limitations de vitesse !

Depuis peu, les jeunes conducteurs ne peuvent pas dépasser les 80 km/h sur route (au lieu de 90 auparavant). Ceci est valable lors des trois premières années du permis probatoire. À noter : ceux et celles ayant pratiqué la conduite accompagnée ont l’avantage de devoir s’y plier seulement les deux premières années. Sur autoroutes et routes à chaussées séparées par un terre-plein, les limites respectives de 110 km/h et 100 km/h ne changent pas.

Et qu’en est-il des autres conducteurs ? Rassurez-vous : il est tout aussi possible de se corriger que de repérer les mauvais conducteurs, capables de vous gâcher le trajet. En voici d’ailleurs quelques profils :

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire